Khady Sy Savane : Fondatrice de la marque Mia Dreams et de l’application Ma petite Robe en wax

par | 5 juin 2024 | Podcast

Khady Sy Savane est une entrepreneure passionnée qui mêle habilement la mode contemporaine avec les traditions africaines. Elle est un exemple inspirant de persévérance, d'authenticité et de créativité, incarnant l'union parfaite entre la mode et l'héritage culturel.
Khady Sy Savane, une entrepreneuse récidiviste


Khady Sy Savane, une entrepreneuse récidiviste

Entreprendre pour célébrer l’artisanat local

Khady Sy Savane est une entrepreneure du secteur de la mode depuis maintenant plus de 12 ans. Elle est à la tête de sa propre ligne de vêtements, Mia Dreams Paris, un nom qui évoque sa double culture en tant que native de la Côte d’Ivoire, mais également une citoyenne française. Actuellement installée au Sénégal depuis une décennie, Khady incarne l’esprit d’entreprise et l’authenticité à travers sa marque.

Mia Dreams Paris est bien plus qu’une simple ligne de vêtements. C’est un hommage à la richesse culturelle de l’Afrique, combinée à une touche contemporaine. Le nom « Mia » est un clin d’œil au « Made in Africa » (Fabriqué en Afrique), soulignant la volonté de Khady de mettre en avant les compétences artisanales du continent. À travers ses créations, elle cherche à célébrer l’artisanat local et à apporter une touche d’authenticité à nos garde-robes.

Khady Sy Savane, une entrepreneuse récidiviste

La mode est une affaire de famille chez Khady Sy Savane

Le parcours de Khady Sy Savane est tout sauf conventionnel. Elle a grandi dans une famille où la mode et le commerce faisaient partie intégrante de la vie quotidienne. Son père était couturier, styliste et modéliste, tandis que sa mère était commerçante, vendant des tissus variés. Dès son plus jeune âge, Khady a baigné dans cet environnement, où l’art de la création et l’esprit d’entreprise se mêlaient naturellement. Cependant, son parcours professionnel l’a d’abord menée dans une direction différente. Khady a travaillé dans divers domaines, du secteur bancaire à la police nationale, en passant par l’hôtellerie et la restauration. Sa vie l’a éloignée de la mode, mais ce n’était que temporaire.

Atelier de Khady Sy Savane

Un atelier au Sénégal

Le retour de Khady dans le monde de la mode s’est fait par le biais de son association, l’Union des femmes africaines pour la paix, l’émancipation et la solidarité. L’association a organisé un événement appelé « Miss African Beauty » de 2008 à 2011, où Khady s’est occupée de la garde-robe des participantes. Ce projet a ravivé sa passion pour la mode africaine et l’a inspirée à créer sa propre ligne de vêtements. Elle a rapidement compris que pour garantir la qualité et l’authenticité de ses créations, elle devait s’impliquer davantage dans le processus de fabrication. La première tentative, une collection produite au Sénégal, s’est avérée être un défi en raison de la distance géographique et de l’absence de supervision. Cette expérience lui a appris l’importance de maîtriser chaque étape de la création.

Ainsi, en 2013, Khady a ouvert son propre atelier de confection au Sénégal, lui permettant de superviser de près le processus de création, d’assurer la qualité et de maîtriser les coûts de production. Elle a également ouvert une boutique à Paris deux ans plus tard pour étendre son entreprise et répondre à une demande croissante.

Khady Sy Savane est une entrepreneure passionnée qui mêle habilement la mode contemporaine avec les traditions africaines. Elle est un exemple inspirant de persévérance, d’authenticité et de créativité, incarnant l’union parfaite entre la mode et l’héritage culturel. Sa marque, Mia Dreams Paris, célèbre la diversité culturelle tout en mettant en avant les compétences artisanales africaines, contribuant ainsi à renforcer la présence de l’Afrique sur la scène internationale de la mode.

Des histoires de mode africaine

Chaque épisode est une invitation à voyager en Afrique. Dans un monde où les algorithmes ont tendance à réduire la variété des contenus diffusés, Africa Fashion Tour veut amplifier la voix des créatifs  du continent africian. L’ambition de ce podcast est aussi de déconstruire les à priori sur la mode africaine qui ne saurait se limiter aux clichés du wax et du boubou.
Ces interviews sont des opportunités pour comprendre l’écosystème de la mode africaine et appréhender les challenges rencontrés par les professionnels du secteur. Nos petits gestes à fort impact pour donner de la force, abonnez vous, laissez un avis et partager votre épisode préféré.